WDSTCK.

Collectif d'âmes

En explorant l'équilibre entre l'art et le design, nous visons à apporter des objets émouvants dans la vie de tous les jours.
Nous chérissons le tempérament de chaque matériau et fabriquons nos objets à la main pour souligner le récit que la nature a à offrir.

Basé à Amsterdam, Wdstck propose une gamme d'objets multidisciplinaires à l'esthétique franche qui racontent chacun une histoire personnelle.
WDSTCK_

Meet the Team

Jesse Sanderson

De nos jours, tout doit être meilleur, plus lisse et amélioré, ce qui énerve Jesse. Son désir de simplicité découle de l'époque calviniste de frugalité, d'économie et de persévérance. La nostalgie lui permet de prendre du recul dans notre monde « en avance rapide ». En appliquant l'artisanat traditionnel et en exprimant son point de vue personnel, Sanderson conçoit des objets intelligents mais simples. Jesse a conçu the treebone table, la chaise Memento, la chaise Kodak et l' "Horny Chunk".

Catie Newell & Wes McGee

Catie Newell est connue pour prendre des virages inattendus, dans sa carrière et dans son travail. Elle cherche à rendre le familier inconnu, et le processus matériel de fabrication est un acte vital dans son travail. Ses installations ont des effets imprévisibles sur leur environnement, intervenant pour mettre en évidence ce qui est souvent invisible. "Exhale", entreprise en partenariat avec Wes McGee, crée une profonde résonance physique entre la force, la fragilité et le souffle fugace qui les rassemble. Catie & Wes ont conçu les lumières Exhale.

Wim Verzantvoort

Nous apprécions des mers de liberté par rapport aux générations avant nous. En tant qu'adulte, vous ne détenez qu'une fraction de la capacité créative de penser librement, par rapport à votre enfance. Dans ses créations, qu'il s'agisse d'architecture de paysage ou de conception de produits, Wim s'affranchit des limites nourries et crée les combinaisons et les formes les plus inattendues. Wim a conçu le Burning Ego.

Miriam Knibbeler

Dans son travail, Knibbeler examine l'espace entre le conscient et l'inconscient, la banalité et le mystère. Dans la définition de ses sculptures, elle essaie de trouver l'indéfinissable. Elle interroge ainsi le mystère de la vie et de la mort. Miriam Knibbeler modélise principalement des figures humaines et animales en cire. Bien que les figures semblent très réalistes, en partie à cause du matériau, elles s'écartent en termes de taille et de proportion de la réalité. L'aliénation qui provoque cela élève les êtres au-dessus de la réalité. Cela les rend à la fois fantômes et contes de fées. Miriam Knibbeler a conçu l'OTOS.

Chiel Kuijl

Les projets architecturaux de Chiel Kuijl se composent principalement de cordes et d'espaces construits au-dessus de la terre, de l'eau et des airs. La même inspiration et la même technique sont appliquées sur le divan flottant. Kuijl inclut des balançoires et des divans flottants dans ses installations pour impliquer l'interaction humaine.
« Mon travail consiste en des connexions dans et autour de l'espace. Ma recherche porte sur l'espace. L'espace est le grand néant que nous pouvons ressentir autour de nous, mais qui ne devient visible que lorsque quelque chose prend réellement de l'espace.
Chiel Kuijl a conçu le Divan flottant.

Roland de Mul

Roland de Mul est un artiste intuitif. La plupart de ses créations commencent comme une idée dans sa tête ; le matériau choisi complète la dernière partie du puzzle. Parfois, c'est le matériau et ses possibilités qui mènent à une idée ou à un design. Ses objets ont du caractère, sont assez audacieux et masculins. En raison de ce processus de conception intuitif, le nombre d'objets est limité. « Si le fantasme pouvait être la réalité, peut-être que la réalité est un fantasme et le design une illusion ». Roland de Mul a conçu le Sublight.

ARTWORKS